dimanche 11 novembre 2007

Le MPF, le FN et Marine

Les temps sont durs pour la droite nationale. M Donnedieu de Vabres, candidat UMP à Tours, a contacté la responsable MoDem du coin, mais également un candidat cégétiste! Intéressant choix qu'auront les Tourangeaux: une liste socialo communiste, une liste umpiste modemo cégétiste. M Peltier, qui soutenait M de Villiers, candidat 100% anti socialiste, va t-il rejoindre Donnedieu de Vabres et le cégétiste? Et ce n'est pas fini; M Donnedieu de Vabres veut que sa liste soit métissée. Evidemment, avec la surenchère communautariste qui se développe, et l'important poids électoral des africano maghrébins, cela devient très intéressant de les séduire électoralement, au détriment de personne de qualité et compétentes qui se font écarter au profit de Rachid uniquement parce qu'elles s'appellent Pierre.
De même, à Lyon, M Louis s'obstine à vouloir soutenir M Perben, même si celui ci déclare qu'il veut une université musulmane.
A Nice, la situation tourne à la caricature; la secrétaire départementale désavoue Payrat pour aller rejoindre, non pas M Rivière, mais M Estrosi, partisan de la construction d'une mosquée à Nice (évidemment, il faut bien racoler les voix des musulmans), tandis que M Rivière est bien silencieux. Quant à M Peyrat, il déclare récemment qu'il va finalement se présenter contre M Estrosi, et annonce qu'il ouvrira sa liste jusqu'aux personnalités de centre gauche.
Je ne sais pas d'où vient cette frénésie suicidaire des gens de droite de séduire la gauche et de prendre des gens de gauche sur leur liste. Déjà, idéologiquement, fausse droite et gauche sont proches, leurs programmes sont quasi semblables.
M%ais tout cela n'empêche pas le MPF de continuer à mendier ses places de conseillers municipaux.

AU FN, la situation est encore plus catastrophique, les soralo marino aliotistes sont en train de verrouiller le parti. Une bonne dizaine de personnes de valeur comme M Touzé ou M Baeckeroot ont annoncé qu'elles ne se représenteraient pas aux élections de novembre, de nombreux conseillers municipaux ont démissionné. La poignée de sectaires fanatiques prêts à tout pour que Marine s'empare du parti sabrent tous leurs opposants.
Mais ce n'est pas qu'une question de personnes, c'est aussi une question d'idéologie. Les partisans de Marine veulent une refonte du programme, qu'ils rebaptisent hypocritement dédiabolisation. Comme Mégret l'a très bien expliqué, la dédiabolisation devrait consister à arrêter les petites phrases provocatrices sur la seconde guerre mondiale, pas abandonner le programme! Mais le mal est déjà fait; on cautionne l'avortement, le PACS, la construction de mosquées, on tente de séduire les immigrés et on rallie quelques marxistes comme Soral. Quand on pense qu'en 1984, M Le Pen, à l'Heure de vérité, faisait une minute de silence en mémoire des victimes du communisme, on s'aperçoit que les temps ont bien changé!
C'est aussi une question de stratégie. Alors que certains comme M Lang veulent une véritable union patriotique, un rapprochement avec le MNR et d'autres groupes dynamiques comme les Identitaires, les marinistes méprisent au contraire ceux qui ne soutiennent pas Marine à 1000%. Ainsi, M Aliot veitn de déclarer l'enterrement de l'Union patriotique, enterrement uniquement dû aux pressions marinistes.
Marine me fait un peu penser à Mme Royal. Comme elle, elle méprise le parti, est extrêmement dur vis à vis de ses opposants ou plus généralement des personnes qui ne l'adulent pas, et elle veut rénover le parti et le programme.
L'avenir du FN est clair: Le Pen père mettra à profit son dernier mandat pour écarter les derniers opposants à fifille. Le FN s'épuisera dans des querelles internes au détriment du combat pour les municipales, régionales et européennes, et fifille héritera d'un parti délabré, sans le sou, privé de ses meilleurs cadres, avec peu de militants car ils seront partis pendant la crise, et elle pourra imposer son programme anti national pour faire une poignée de voix.
Pauvre FN. Pauvre droite nationale.

2 commentaires:

BOGOMIR a dit…

Bruno Gollnish regrette l'avortement de l'Union Patriotique:

Bruno Gollnisch favorable à une nouvelle Union Patriotique ?

webmasterMNR92 a dit…

Merci, bonne trouvaille.
Effectivement, la plupart des personnes au FN déplorent en privé la stratégie criminelle suivie par Marine, épaulée par son père. mais comme il s'agit de fifille, on préfère s'écraser.