dimanche 12 octobre 2008

Du nouveau

En ces temps un peu troublés, je reprends brièvement ma plume, ou plus exactement mon clavier.
Vous savez sans doute que Nicolas Bay et Jacques Gaillard ont été exclus du MNR et ont décidé, rejoints par quelques autres, de reprendre en main Convergences nationales.
Après réflexion, j'ai décidé de réaffirmer mon soutien et mon appartenance au MNR. Sans remettre en cause les qualités personnelles de Nicolas Bay et Jacques Gaillard ni leur travail au sein du MNR pendant ces derniers mois, il m'est apparu que la stratégie qu'ils tentaient de mettre en place, à savoir soutien inconditionnel au FN et à Marine Le Pen, n'était pas à la hauteur de la situation.
J'ai plusieurs fois dénoncé dans mes messages blogs la dangerosité de Marine Le Pen, dont le programme s'éloigne très fortement de celui de la droite nationale, son opportunisme, et son incapacité absolu à militer et à réussir. Marine Le Pen a décidé de brader un certain nombre de points non négociables à mes yeux pour s'en tenir uniquement à la dénonciation de la mondialisation, du capitalisme, et de l'Union Européenne. A ce point-là, autant rejoint le facteur ou Laguiller, qui excellent depuis des années à taper sur l'ultralibéralisme et à prôner l'internationalisme, et qui au moins savent militer correctement.
Trois fédérations ont rejoint dans leur quasi-totalité Convergences nationales, celles de la Gironde, de la Vendée, du Var. Toutes les autres fédérations sont restées fidèles au MNR, refusant ainsi le morcellement supplémentaire de la droite nationale et la dérive mariniste.
Lors de son conseil national, le MNR a renouvelé sa direction et redéfini un certain nombres d'axe pour le futur. Tout est disponible sur le site du MNR, je voudrais insister quant à moi sur un point précis, l'importance des Hauts-de-Seine pour le MNR: la secrétaire départementale du 92 a été élue à 99% des voix secrétaire départementale adjointe, ce qui fait que dans la mini-direction de six personnes, le 92 est le département le plus représenté, avec 3 ressortissants, Mme Laraque, donc, Annick Martin, qui de vice-présidente devient secrétaire général, et Alain Vauzelles qui reste trésorier. Les autres étant Yves Dupont (vice-président), Yann Phelippeau, et Philippe Cubayne (secrétaires adjoints).
Le MNR est ainsi prêt pour de nouveaux combats.

Compte rendu ici

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Chacun est libre bien sûr, mais il est pourtant certain que la seule stratégie possible est celle suivie par Nicolas Bay et Jacques Gaillard;car il faut se rendre à l'évidence; la stratégie de confrontation avec le FN a été un échec total et tout le monde y a perdu, y compris la défense de nos idées; il ne s'agit pas du tout d'un "soutien inconditionnel"à une personnalité du FN! "Convergences Nationales" reprend intégralement le programme du MNR et compte le faire valoir efficacement, en particulier son approche de la question de l'islamisation, dans l'intérêt de l'ensemble de la droite nationale..
Quand à Mégret, il faut se rendre aussi à l'évidence: il capitule en rase campagne et laisse à leur triste sort des militants courageux mais qui ne devraient pas pour autant s'engager dans une
voie sans issue et sans espoir..

webmasterMNR92 a dit…

Bonjour anonyme!
Il est dommage que vous n'ayez pas dit vous même où vous étiez, ne serait-ce que pour que je cible un peu mieux le but de votre message.
Quelques réponses:
Sans revenir très loin en arrière à la scission de 1999, il est toutefois clair qu'à partir de la fin 2006 Bruno Mégret et le MNR ont soutenu loyalement et sans arrière-pensée le FN et Jean-Marie Le Pen aux présidentielles, dans le cadre de l'Union patriotique.
Aux législatives, alors que le FN avait refusé un accord avec le MNR, celui-ci avait désisté unilatéralement plusieurs de ses candidats face aux hauts cadres du FN. Le FN n'a même pas eu la plus élémentaire courtoisie de rendre la pareille au MNR en retirant l'adversaire de M. Mégret et de M. Bay.
Aux municipales, le MNR a lancé un groupe intitulé Convergences nationales afin de faire des listes communes FN-MNR et aider le FN à compléter ses listes. Il a été très mal accueilli.
Bruno Mégret a pris acte de cette hostilité, et s'est donc légèrement éloigné du FN, tout en continuant à affirmer sa volonté de dialoguer et de rester en bonne entente.
A contrario, Nicolas Bay et Jacques Gaillard avaient pour but d'inféoder le mouvement au FN, FN qui est en train d'être pris en main par Marine, qui ne défend absolument pas le programme du MNR. Je ne vois donc pas tellement comment COnvergences Nationales, soumis à un FN contrôlé par Marine, pourra dire quoi que ce soit contre l'islamisation.
M. Mégret, au lieu de s'accrocher à son pouvoir personnel comme le fait JMLP depuis plus de 36 ans, a eu le courage, après tant d'années de combat, de se retirer et laisser la place à d'autres.
Contrairement à vos allégations, il n'a pas capitulé en rase campagne, puisqu'il est revenu s'occuper du MNR menacé par certains qui voulaient, eux, justement capituler en rase campagne devant le FN, et rejoindre Marine dans une voie réellement sans issue et sans espoir.
Le MNR, bien loin de capituler ou de se dissoudre comme affirmaient faussement certains, a décidé de continuer le combat et de garder son indépendance, ce qui n'est pas contradictoire avec des accords ponctuels et une bonne entente avec d'autres mouvements.