samedi 3 mai 2008

Le Sénat fait l'apologie de la finance islamique

La commission des finances du Sénat organiste une table ronde sur la finance islamique. Le but est de combler le retard que la France a prise en ce domaine. Arthuis est d'ailleurs favorable à ce genre de finance et a décidé d'en faire l'apologie.
Cela fait suite à l'ouverture, par la Société Générale, du premier fond islamiquement correct chariacompatible à destination des habitants de la Réunion.
Après les piscines, les cantines, les prisons, l'armée, les écoles, les banques, à quel secteur les islamistes vont-ils s'attaquer?


A tous mes lecteurs, y compris (et surtout) à ceux qui pensent que j'affabule: enregistrez tout ce que j'ai écrit, et relisez-le dans 10 ans. Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus.

2 commentaires:

BOGOMIR a dit…

Tout cela me fait penser au roman russe de fiction de Elena Tchoudinova (Елена Чудинова), "La Mosquée de Notre Dame de Paris (Мечеть Парижской Богоматери)", jamais traduit en français, dans lequel les musulmans sont au pouvoir en France et, comme indiqué par le titre, ont transformé Notre Dame en mosquée.

webmasterMNR92 a dit…

Jamais traduit en français? Quel hasard extraordinaire! Les Français risqueraient se se réveiller.
Pas mal de livres sont hélas quasiment introuvables: la Question juive, de Marx, où l'où peut découvrir que Marx est antisémite (encore que, pour celui-là, je me demande s'il n'est pas disponible sur internet), ou encore le croissant et la croix gammée (dont j'ai un exemplaire chez moi, acquis après de nombreuses recherches, que je garde précieusement), qui expose les alliances entre le nazisme et l'islam.