vendredi 28 mars 2008

Une nouvelle attaque de Marine Le Pen contre le MNR

Marine récidive!

Romain : Compte tenu des convergences de vue du FN, du MPF et du MNR sur l'arrêt de l'immigration, la création d'un seul et même mouvement rassemblant l'ensemble des patriotes et mettant de côté les conflits d'appareils ne serait-elle pas envisageable en vue de l'élection présidentielle de 2012 ?

Marine Le Pen : Pour se marier, il faut être deux. Et ces convergences ne sont pas si évidentes que cela.

Je prends l'exemple du MPF : le FN se situe résolument dans l'opposition à Nicolas Sarkozy ; le MPF a soutenu Nicolas Sarkozy au 2e tour de la présidentielle, mais surtout a fait des accords électoraux avec lui, notamment aux cantonales. Comment peut-on être crédible dans l'opposition à un gouvernement que l'on considère comme néfaste à notre pays et en même temps, pour des raisons d'intérêt personnel, passer des alliances avec lui et le soutenir ? On voit qu'il y a là une divergence majeure entre le MPF et le FN, en tout cas une divergence majeure de stratégie.

Quant au MNR, il a des positions, en tout cas Bruno Mégret comme président, beaucoup plus européistes que le FN. Ce n'est pas dirimant en soi, j'ai eu l'occasion d'indiquer il y a quelques semaines que tout pourrait être envisageable, mais que la personnalité de Bruno Mégret était un obstacle manifeste dans l'esprit de beaucoup d'adhérents du FN à une convergence de ces deux mouvements, y compris sur le terrain électoral. Le rassemblement de tous les patriotes reste évidemment un objectif, mais il est plus facile de l'espérer que de le réaliser.



Une fois de plus, Marine continue son sectarisme borné en rejetant le MNR, sous un prétexte totalement fallacieux. Le MNR n'a jamais été européiste; à moins bien sûr que Marine confonde l'Union Européenne et les technocrates bruxellois, avec la civilisation européenne et chrétienne qui a prospéré pendant des siècles. Si c'est le cas, on ne peut plus faire grand chose pour Marine, à part l'inviter à démissionner de son mandat de député au Parlement européen (où de toute manière elle ne fait rien) pour aller se cultiver un peu.

Voilà le programme du MNR concernant l'Europe:
Ici et .
Mais évidemment Marine Le Pen, plutôt que de se renseigner, préfère attaquer perfidement le MNR en utilisant le premier prétexte qui lui passe par la tête.

Marine Le Pen évoque aussi M Mégret, en déclarant que sa personnalité serait un obstacle à la convergence des deux mouvements pour beaucoup d'électeurs.
C'est faux; seuls quelques apparatchiks bornés et sectaires s'opposent à cette union que les électeurs veulent dans leur très grande majorité. Marine Le Pen, plutôt que d'assumer sa position, essaye de se faire passer plus que maladroitement pour le porte parole de l'électorat du FN.

Une fois de plus, Marine a perdu une bonne occasion de se taire.

1 commentaire:

BOGOMIR a dit…

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal a vouloir coopérer avec d'autres pays européens. Cela n'a rien à voir avec l'Union Européenne (en réalité mondialiste et maçonnique).
D'ailleurs on peut se sentir plus proche de certains européens, qui ont préservé leur identité et leur traditions, que de certains habitants de notre pays (et même certains français).
Par exemple, je me sens plus à l'aide dans les montagnes d'Autriche que dans nos banlieues.