samedi 16 février 2008

Non à l'indépendance du Kosovo!

Le Kosovo est le berceau historique de la civilisation Serbe.
Après la mort de Tito, les terroristes islamistes albanais et leur armée d'assassins, l'UCK, commencèrent à massacrer les troupes serbes et à torturer les civils. Milosevic répondit avec fermeté à ces atrocités.
C'est alors que fut entamée dans les pays occidentaux une vaste campagne de propagande anti-serbe, assimilant ceux-ci aux nazis (alors que les Serbes avaient résisté vaillamment aux forces hitlériennes), utilisant des photos truquées, des faux témoignages. Deux auteurs ont retracé cette désinformation ignoble: Volkoff, et Alexandre Del Valle. L'OTAN, dont la France, est intervenue brutalement et a bombardé impitoyablement la Serbie pendant plus de deux mois et demi. Finalement, Milosevic a retiré ses forces du Kosovo, administré dès lors par l'ONU. Sous son administration, les monastères serbes ont été saccagés et incendiés; les Serbes civils qui sont restés sont obligés de se terrer dans de minuscules enclaves, tandis que des centaines de milliers de civils préféraient partir en Serbie. De même, l'immigration massive d'Albanais islamistes au Kosovo se poursuivait avec la bénédiction de l'ONU.
Maintenant, l'Union Européenne, après avoir participé à l'agression contre la Serbie, veut la priver du Kosovo, sous prétexte qu'il y a très peu de Serbes et beaucoup d'Albanais au Kosovo; la faute à qui? Est-ce à l'incendiaire de déplorer les flammes?
Si le Kosovo obtient son indépendance, cela mettra en péril la vie des milliers de Serbes qui y vivent et n'ont pas voulu abandonner leurs racines; cela mettra en péril aussi tout le patrimoine spirituel et civilisationnel du peuple Serbe. Cela créera un très grave précédent; qu'est-ce qui empêchera les Turcs de Chypre de déclarer ensuite leur indépendance? Qu'est-ce qui empêchera la population de Seine Saint-Denis, aux trois quarts immigrée et musulmane, de déclarer son indépendance? Est-ce à l'ONU de priver un pays d'une partie de son territoire?

Le dimanche 17 février, à 15h, place de la République, disons non à l'indépendance du Kosovo! Soutenons les Serbes contre les terroristes islamistes albanais de l'UCK!

1 commentaire:

BOGOMIR a dit…

Le régime actuel de la France va s'empresser de reconnaître cette indépendance.
Les journalistes, sur la plupart de nos médias, semblent se réjouir de cette indépendance. J'ai l'impression de vivre dans un pays occupé!

Pour ceux qui ont le temps de lire, voici un livre sur l'histoire du Kossovo:

LE KOSSOVO DANS L’ÂME

Et un peu d'hymne serbe, en ces circonstances tragiques:

Боже правде - Bojé pravdé (Dieu de justice)