vendredi 8 février 2008

Mise au point: Vote MPF à propos du traité de Lisbonne

Suite à mon article sur la trahison des sénateurs MPF (un contre, deux abstentions), un lecteur me dit que c'est faux et m'envoie un article du Monde qui dit que les sénateurs MPF ont voté contre.
Il s'agit d'une confusion du lecteur; pour écrire un article sur mon blog le premier février, je ne peux m'inspirer de faits se passant entre le sept et le huit février.
C'est qu'en fait cette ratification s'est jouée en plusieurs étapes; il fallait d'abord modifier le titre XV de la constitution, modification indispensable pour la ratification du Traité de Lisbonne, et cela s'est fait par un vote de l'Assemblée nationale, un vote du Sénat (au cours duquel les sénateurs MPF n'ont pas tous voté contre), et un vote du Congrès, le 4 février. Ensuite, il s'agissait de la ratification du Traité de Lisbonne à proprement parler, qui s'est fait par un vote de l'Assemblée nationale, puis par un vote du Sénat (c'est là qu'effectivement les sénateurs MPF ont voté contre, ce qui est la moindre des choses).

Merci au lecteur pour son message, qui m'a permis de faire un point sur le déroulement du processus de ratification du traité de Lisbonne.

2 commentaires:

François a dit…

Mais pourquoi autant de haine contre le MPF ?
Il faut donc plutôt rejoindre et soutenir le FN avec Soral et Dieudonné

webmasterMNR92 a dit…

Il est hors de question que je rejoigne le FN, n'appréciant ni Marine Le Pen, ni Soral (une espèce d'islamo gauchiste), ni Dieudonné.
Je n'ai aucune haine envers le MPF, je me contente de souligner ses incohérences et faiblesses.
Petit aveu personnel: j'ai voté Villiers en 2007. S'il avait gardé la même ligne politique après le premier tour, nous n'en serions pas là.