jeudi 13 décembre 2007

Scandale! Les eurocrates font des siennes

Je vous avais annoncés qu'il n'y avait que deux modifications entre le TCE et le Traité de Lisbonne qui soient perceptibles par le public:
1) l'abandon du terme constitutionnel
2) l'abandon des symboles de l'UE
Mais les eurocrates bruxellois en ont décidé autrement! 16 pays ont rédigé une déclaration qui indique que les symboles, qui incluent le drapeau européen, la devise « Unis dans la diversité », l'hymne, l'euro et la journée du 9 mai « continuent à être les symboles d'une appartenance commune des citoyens à l'Union européenne ». Cette déclaration sera annexée au traité.
Il ne reste donc que l'abandon du terme constitution.
Le texte du traité de Lisbonne ne mérite en rien son qualificatif de "mini"; il paraît qu'il est encore plus illisible que l'ancien; c'est voulu sciemment, comme cela personne n'aura de motif pour protester puisque personne n'y aura rien compris.

1 commentaire:

BOGOMIR a dit…

Nous vivons en des temps de fourberie!
Ces messieurs sont pour l'indépendance du Kosovo, mais pas tout de suite. Seulement après les élections présidentielle serbe, qui auront lieu le 20 janvier. Ils proposent même à la Serbie un accès rapide à l'U.E. en échange de leur accord pour l'indépendance du Kosovo.
Ces messieurs ne comprennent décidément pas que les peuples peuvent avoir un honneur et une fierté à défendre (au moins pour leurs ancêtres).
J'espère que le peuple serbe ne sera pas dupe et ne vendra pas sont âme au diable!