mercredi 17 octobre 2007

La famille, l'école

Les délires continuent!
C'est l'université de Maastricht qui vient de remettre le titre de docteur a un chercheur ayant travaillé sur "Les relations intimes avec des partenaires artificiels", allant jusqu'à envisager de mariages humains-robots. Désespérant...
Aux Etats-Unis, Schwarzenegger, afin de lutter contre les "discriminations" (elles prolifèrent, elles sont partout) envers les homosexuels, bisexuels, et autres, vient de bannir dans les écoles publiques l'emploi des mots tels que "papa", "maman", et d'autoriser les garçons à utiliser les toilettes pour filles et vice versa. De même, les textes déclarant que le mariage est uniquement entre un homme et une femme seront bannis.
On nage dans le délire complet.
Au delà de cette navrante décision, on a un nouvel exemple de la finalité de l'enseignement publique; pourquoi l'Etat ordonne t-il la scolarisation des enfants? Bien sûr, on va nous parler du risque que l'enfant n'apprenne rien, qu'il a besoin d'être structuré et enseigné, qu'il a ainsi des raports avec les autres...Certes, ce n'est pas complètement faux, et cette obligation de scolarisation permet aussi de faire échec aux projets des intégristes islamistes d'empêcher les femmes d'étudier.
Mais les raisons sont beaucoup plus profondes. Le passage de l'enfant par l'école permet à l'Etat de couper un peu le lien qui unit l'enfant à la famille. Ainsi, tous les régimes dictatoriaux communistes ont brisé la famille et ont décidé eux mêmes d'enseigner les enfants. On n'en est pas là, mais on retrouve les mêmes motivations. Il s'agit également de formater les enfants. Avant, il s'agissait de les convertir à l'idée républicaine. Maintenant, dans les universités, il faut leur expliquer que les théories keynésiennes, voire marxistes, sont les meilleures. Mais l'embrigadement se fait sur d'autres points; l'inculquation de la notion d'homosexualité, présentée sous un aspect positif; des associations communautaristes ont le droit maintenant d'intervenir dans les écoles afin de faire passer leurs messages. Il y a l'Education civique, juridique et sociale, véritable lavage de cerveau où on explique qu'il faut lutter contre le racisme, le machisme et accorder le droit de vote aux étrangers. L'histoire est également une matière très intéressante, puisqu'elle permet de critiquer le Moyen Age, période où les rois cruels exploitaient sans vergogne les pauvres paysans, ou, variante, un âge où l'Europe était en pleine barbarie à côté de la magnificence des civilisations arabo musulmanes. Egalement minimiser, relativiser les crimes des Etats communistes, célébrer les courageux anti colonialistes, cracher sur les ignobles colons d'extrême droite, et éventuellement aborder les problèmes actuels, en dénonçant "l'impérialisme américain", en plaignant "ces mlheureux palestiniens victimes des méchants sionistes". La géographie permettra d'expliquer en quoi les pauvres pays du Sud sont exploités par les méchants pays du Nord.
Bref, laver le cerveau des enfants (qui croient dur comme fer ceux que racontent les professeurs), alors que tout le travail d'enseignement pourrait être réalisé sans problème par les parents.

2 commentaires:

BOGOMIR a dit…

Un scandale dans le genre, c'est l'exposition à la "Cité des Sciences":

Zizi sexuel expo

Maud Gouy, commissaire de l'exposition, a déclaré: "Si les enfants pouvaient partir avec ce sentiment qu'en amour on est libres, je pense qu'on aura gagné"

Le terme "gagné" démontre qu'il s'agit d'un combat... que je trouve anti-chrétien, et donc fort peu laïque!

webmasterMNR92 a dit…

Merci pour l'info. L'article en référence m'a immédiatement fait penser au Meilleur des mondes, d'Aldous Huxley.
Voilà quelques extraits de l'article qui est consacré à ce livre sur Wikipedia:
Toute référence à la famille, au foyer est considérée comme indécente, et la censure s'exerce partout.
Non seulement la notion de parenté ne correspond plus à une réalité courante, mais son évocation est considérée comme vulgaire, voire obscène. La sexualité n'a plus d'autre fonction que récréative.
Le conditionnement dirige les goûts des membres de la société vers des loisirs nécessitant l'achat d'équipements spécialisés au lieu de l'appréciation des passe-temps gratuits ou bon marché.
Le sexe sans limite est encouragé dés la plus petite enfance, comme une relation sociale récréative comme une autre.
Nous y allons.